La valeur ajoutée d’un avocat pour les entreprises

Pour les entreprises, un avocat s’avère un partenaire indispensable, si vous cherchez en tant qu’entrepreneurs à vous couvrir essentiellement au niveau juridique.

Le domaine d’intervention de ce professionnel du droit, qui jouit d’un statut juridique indépendant, est assez étendu, mais cela concerne, particulièrement, le contentieux et le conseil. Il s’occupe des affaires au niveau national, mais également au niveau international. Il est apte à apporter de l’assistance, exécuter des audits juridiques, etc.

L’avocat d’affaires pourrait s’octroyer la mission de conseiller le chef d’entreprise pour tout ce qui a trait au domaine juridique, hors même de tout litige. Ici se situe l’importance de l’avocat comme allié incontournable pour les entreprises. Il pourra même agir en collaboration avec les différents experts comme le notaire, l’huissier, ou alors l’expert-comptable.

Le rôle essentiel de l‘avocat est donc de conseiller et de prendre la défense de son client à tous les stades de l’existence de l’entreprise. Il pourrait aider à la rédaction et à la négociation des contrats, des transactions commerciales, participer aux procédures de recrutement et de licenciement.

Il pourrait prendre part et conseiller en cas d’augmentation de capital, quand il y a des concertations avec les actionnaires de l’entreprise, ou encore pendant les actions stratégiques, comme des levées de fonds, ou à l’occasion des opérations de coentreprise, de réorganisation et, le cas échéant, quand il y a cession de l’entreprise.

Mais sur un autre plan, l’avocat doit être toujours là, à l’écoute et doit veiller sur les intérêts de l’entreprise. Il doit vivre le quotidien de l’entreprise, apprendre à découvrir comment elle fonctionne et avoir une idée exhaustive et à jour sur le contexte économique et concurrentiel où elle manœuvre et se développe pour arriver à la conseiller à bon escient.

L’avocat d’affaires est amené à trouver des réponses quotidiennement à des questions simples ou complexes, qui exigent une connaissance détaillée, précise non seulement au niveau juridique et purement théorique. Il doit bien connaître, en plus, les lois du marché au niveau pratique et surtout avoir une idée claire sur le domaine d’activité de l’entreprise qu’il représente.

Par conséquent, un avocat d’affaires doit en permanence être à jour et connaître sur le bout des doigts toutes les procédures concernant par exemple les augmentations de capital, le respect des droits des associés, etc.

Toutefois, il n’est pas obligé de connaître en profondeur certains points très techniques, comme le droit de la concurrence.

Autrement dit, l’avocat d’affaires doit faire partie d’une équipe multidisciplinaire qui œuvre pour le bien de l’entreprise à tous les niveaux et veillera à exécuter avec beaucoup de savoir-faire chaque opération, fût-elle, d’une grande complexité.

Partager :